Colibri Guadeloupe, la fierté du pays

La Guadeloupe est l’une des destinations touristiques les plus prisées pour la richesse de son paysage, de sa flore et de sa faune. Parmi les animaux les plus emblématiques de cette dernière, le Colibri est certainement le plus populaire. Focus sur la fierté de la Guadeloupe

Un oiseau atypique

Le colibri est un petit oiseau mesurant 8,5 à 9 cm. L’oiseau est facilement reconnaissable grâce à sa petite taille et à ses couleurs plutôt originales. En effet, on note du vert au-dessus et du noir dessous chez le mâle et du gris chez la femelle. Commun aux Petites Antilles, on le retrouve aux îles vierges, à Porto Rico et bien évidemment en Guadeloupe où le colibri est une espèce protégée par la convention de Washington et très proche des populations. Il vit principalement dans les forêts sèches ou montagneuses et dans les jardins.

Un ancêtre de l’hélicoptère ?

Leur bec en forme d’Alène leur permet de se nourrir de nectar pris dans le calice des fleurs, d’insectes et quelques fois d’araignées. Les colibris ont la capacité de voler très rapidement tout en étant performants. En vol, il est difficile de reconnaître la couleur de ses ailes et ce sont les seuls oiseaux capables de voler en arrière. Ses prouesses aériennes extraordinaires et inégalées ont inspiré les inventeurs de l’hélicoptère et en vol piqué il dépasse les 95 kilomètres à l’heure.

L’architecte

Le Colibri construit parfois son nid près des habitations, collé à une branche tenue le plus souvent par tissage de toile d’araignée et du coton. Le tout forme ainsi un tube garni de mousses, de fil de coton et de toile d’araignée : un véritable architecte. C’est un oiseau sédentaire qui n’hésite pas à user de la force pour garder son territoire, il va jusqu’à poursuivre un oiseau plus grand que lui pour le défendre. En Guadeloupe, seules 3 espèces sont connues : le colibri madère, le colibri faille verte et le colibri huppé.

Cet oiseau est présent dans presque tous les jardins et parcs guadeloupéens, faisant ainsi le bonheur des touristes qui ne se privent pas de sortir les plus beaux clichés.

Laisser un commentaire